Municipalité de Pontiac – 18 contrats pour l’entretien de chemins privés

0
1

Mo Laidlaw (Traduction N. Lavigne)
MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – Le Conseil municipal de Pontiac a tenu sa séance régulière le 8 novembre 2022 à 19h30 au centre communautaire de Luskville. Une dizaine de citoyens étaient présents ainsi que Mario Allen, le directeur général intérimaire.

Un résident du chemin Sumac a demandé si la municipalité était responsable pour les dommages causés par les entrepreneurs chargés de l’entretien des chemins privés. Le maire Roger Larose a confirmé que les entrepreneurs sont responsables.

Administration
Un montant de 16 712,51 $ a été engagé pour les dépenses en novembre. Les employés municipaux recevront une augmentation salariale selon des taux compétitifs, la rétention d’employés étant un défi important. Suite à une entente entre le propriétaire du chemin des Laurentides, Michel Grenier, et la municipalité, ce chemin privé passera au domaine public. Les termes d’un emprunt ont été renégocié pour une période plus courte que prévu initialement auprès de l’institution Financière Banque Nationale Inc qui représentait la meilleure offre parmi trois soumissions. Le calendrier des séances régulières du Conseil pour 2023 a été adopté. La plupart des rencontres se tiendront à Luskville à 19h30 les deuxièmes mardis du mois, sauf le 17e janvier à Luskville, en mai à Breckenridge et en juin et septembre, au centre communautaire de Quyon.

Service sécurité incendie
La municipalité procèdera à l’achat d’une embarcation usagée de la Sécurité publique de la MRC des Collines, incluant une remorque et deux moteurs, au montant de 15 000 $ plus les taxes. Ce bateau servira lors des appels pour sauvetage sur la rivière. Un pompier volontaire a remis sa démission et le Conseil l’a remercié pour ses loyaux services.

Travaux publics
Dix huit contrats pour l’entretien de chemins privés ont été approuvés pour un total de 82 237 $. Tous sont pour une période d’un an et pour l’entretien hivernal i, et sont payés en entier à même les fonds de la municipalité (tel que spécifié à l’option A dans le règlement).

Neuf contrats ont été octroyés à Bryan Lance pour des montants variant de 1 840 $ à 12 647 $, pour un total de 37 597 $. Le montant le plus important est pour le chemin Pointe-aux-Roches et le chemin d’En Haut. L’entreprise Mountainview Turf a reçu cinq contrats pour un total de 26 272 $; Sébastien Sigouin a reçu deux contrats pour un total de 10 969 $; Sébastien St-Amour en a un pour 5 000 $; et Janie Lavigne en a un pour 2 400 $. D’autres soumissions sont attendues pour plusieurs autres associations de chemins privés et d’autres contrats seront ainsi octroyés.

Le Conseil a refusé toutes les soumissions déposées pour le rechargement de gravier sur une section d’environ 2 km sur le chemin Elm. Le service des Travaux publics sera plutôt chargé d’effectuer le travail pour un maximum de 100 000 $, ce qui inclut 50 000 $ pour l’achat du gravier et 50 000 $ pour le transport, réparti entre les divers entrepreneurs locaux.

Urbanisme
Un projet de règlement, 12-22, concernant la garde de poules pondeuses a été déposé. Vous pouvez consulter le site internet de la municipalité pour en prendre connaissance.

Le gouvernement du Québec a adopté une nouvelle Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire qui favorise la densification et établit certaines limites de développement à l’extérieur du périmètre urbain. Le Conseil considère que cette approche ne tient pas compte du contexte particulier des petites municipalités rurales comme la nôtre selon une résolution qu’il a adoptée et qui demande que la loi sur la protection des terres agricoles soit modifiée. « Les municipalités rurales, du fait de leur caractéristiques (grands espaces, proximité des espaces naturels, paysages de qualité, tranquillité, etc.), offrent un milieu de vie répondant aux gouvernement « d’abroger les normes relatives à la protection des milieux humides » .

Vie communautaire
Deux filets de sécurité seront achetés pour la patinoire du parc Davis au montant de 4 150 $, plus les taxes, de Agora Sport pour éviter les risques de dommages aux maisons avoisinantes. Le contrat pour l’entretien de la patinoire au parc récréatif de Luskville a été octroyé à Sébastien St-Amour pour 9 000 $. Un autre appel d’offres sera émis pour l’entretien des patinoires à Quyon et au parc Davis.

Les articles de Mo sont archivés au : www.heritagepontiac.ca/Municipality
Le site de la municipalité de Pontiac est www.municipalitepontiac.com
The English version of this report can be found online at: www.journalpontiac.com