Monsanto et la vache folle

0
172

M. Ravignat, dans le Journal du Pontiac du 11 mars dernier, vous
demandez au Parti conservateur de
« cesser de se traîner les pieds et de
passer à l’action pour protéger immédiatement nos exportations bovines » parce qu’un nouveau cas de vache folle a été

M. Ravignat, dans le Journal du Pontiac du 11 mars dernier, vous
demandez au Parti conservateur de
« cesser de se traîner les pieds et de
passer à l’action pour protéger immédiatement nos exportations bovines » parce qu’un nouveau cas de vache folle a été
découvert sur une ferme canadienne, maladie qui frappe surtout les holsteins.
M. le député, une chose que vous oubliez de dire, c’est que la maladie de la vache folle est un cadeau empoisonné de la compagnie Monsanto. La compagnie Monsanto broie des os d’animaux morts dans des abattoirs pour fabriquer des moulées pour que les producteurs de lait aient un meilleur rendement avec leur troupeau.
Pour vous, c’est le premier cas recensé depuis 1995 et c’est bien plus à votre avantage de blâmer le gouvernement de M. Harper que de pointer du doigt une compagnie reconnue mondialement: vous ne voulez certainement pas mordre la main qui vous nourrit. 
En passant, chapeau à M. Larry Miller, député conservateur de Bruce, Grey, Owen Sound.
Rhéal Bertrand
Mansfield