L’Internet par fibre optique se déploie

0
29

Des ouvriers installent des câbles Internet le long des poteaux électriques à Litchfield au début avril.

Allyson Beauregard

MRC DE PONTIAC ET PONTIAC – Les résidents du Québec, y compris ceux du Pontiac et de la Municipalité de Pontiac, peuvent s’attendre à disposer d’options Internet élargies d’ici septembre prochain, les travaux d’installation d’un réseau de fibre optique à haute vitesse étant bien avancés ou terminés dans la plupart des régions.

En mars 2021, les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé un partenariat avec les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) pour lancer l’Opération Haute Vitesse Canada-Québec afin de connecter près de 150 000 foyers à l’Internet haute vitesse par fibre optique, dans le but de fournir un accès à 99 % des foyers de la province. Ces contrats prévoyaient un investissement de plus de 145 millions de dollars pour le raccordement de 29 000 foyers dans l’Outaouais ; Bell est chargé de raccorder 10 600 foyers de l’Outaouais grâce à une aide gouvernementale de 84 millions de dollars, Cogeco a reçu 23,8 millions de dollars pour raccorder 2 890 foyers et Xplornet a reçu 57,5 millions de dollars pour 15 310 foyers.

Les contrats prévoyaient des échéances fermes assorties de pénalités pour garantir le respect des objectifs et des clauses de coût afin que les forfaits offerts aux abonnés soient comparables à ceux des secteurs urbains. Bien que le service ne doive être disponible qu’à la fin du mois de septembre pour respecter les échéances, le député du Pontiac André Fortin a déclaré qu’il pourrait être déployé un peu plus rapidement
dans la région du Pontiac, peut-être au début de l’été.

Dans le Pontiac, Bell est responsable des travaux dans Alleyn-et-Cawood, Chichester, L’Isle-aux-Allumettes, Sheenboro et Waltham, les travaux dans le Haut-Pontiac étant presque terminés.

« Les citoyens peuvent s’attendre à avoir accès aux services de Bell d’ici la fin septembre 2022. Bien sûr, si [les travaux] sont terminés avant cela, nous nous assurerons de [les] informer. Nous déployons actuellement une technologie de fibre pure à 100 %, ce qui signifie que les résidents auront accès à la technologie Internet la plus rapide », a déclaré Caroline Audet, agente des relations avec les médias de Bell, sans fournir de détails sur la fourchette de prix ou le type de forfaits qui seront disponibles.

Xplornet s’est vu confier les municipalités du centre du Pontiac, comme Bristol, Bryson, Campbell’s Bay, Clarendon, Fort-Coulonge, L’Île-du-Grand-Calumet, Litchfield, Mansfield, Otter Lake, Portage-du-Fort, Shawville, Thorne et certains secteurs de la Municipalité de Pontiac.

Selon le service des médias de l’entreprise, les travaux vont bon train.

« Une fois la construction terminée, le réseau est soumis à des tests stricts pour s’assurer qu’il est prêt à être utilisé par les clients et qu’il fournit les vitesses attendues », a déclaré la compagnie, notant que les détails sur les options de forfaits et les gammes de prix seront disponibles lorsque le service sera
installé.

« Tous les frais liés à l’installation ou à l’équipement seront disponibles au moment du lancement et dépendront de la configuration actuelle du service de client », ont-ils ajouté.

Cogeco desservira principalement la MRC des Collines-de-l’Outaouais, y compris certains secteurs de la Municipalité de Pontiac comme Quyon. Selon Anastasia Unterner de Cogeco, l’entreprise en est à l’étape 5 (demandes de permis d’accès et levés de poteaux) de son plan de déploiement en huit étapes, dont la prochaine est la création de plans de construction.

« Il y aura une variété d’options [de forfaits] disponibles en fonction des besoins des clients. Dans nos forfaits, l’équipement est loué (par exemple, le modem ou le décodeur), mais il est inclus dans le prix du forfait. Si le client a besoin d’un équipement supplémentaire,l’équipement est disponible à la location », a-t-elle ajouté.

Actuellement, les options Internet dans la région du Pontiac sont limitées, principalement en raison de sa nature rurale. L’Internet par satellite, qui a tendance à être plus coûteux que les méthodes câblées, est la seule option pour beaucoup en raison de leur emplacement, bien que certaines municipalités comme Shawville, Campbell’s Bay et Fort-Coulonge bénéficient d’un certain nombre de choix.