Les inquiétudes concernant les inondations persistent

0
205
DCIM100MEDIADJI_0723.JPG

Le Comité de régulation de la rivière des Outaouais a averti que les niveaux et les débits le long du cours principal de la rivière des Outaouais demeureront élevés et qu’ils sont susceptibles d’augmenter encore cette semaine à tous les endroits en raison des récentes précipitations. Les niveaux d’inondation mineure seront probablement dépassés à plusieurs endroits et les niveaux d’inondation majeure pourraient être dépassés dans les zones sujettes aux inondations, alors que les niveaux devraient demeurer bien en deçà de 2019 sur le cours principal de la rivière des Outaouais. Les zones les plus préoccupantes sont les suivantes :

ILES-AUX-ALLUMETTE / LAC COULONGE : Les niveaux pourraient atteindre les niveaux maximum observés la semaine dernière et peut-être les dépasser de 20 à 25 cm.

QUYON / LAC DES CHATS : Les niveaux pourraient atteindre les niveaux maximum observés la semaine dernière et possiblement les dépasser de 10 à 15 cm.

Les dernières prévisions indiquent que le niveau d’eau de la rivière des Outaouais le 3 mai sera de 113,25 à Pembroke et de 108,40 au lac Coulonge.

Selon un reportage de CHIP 101.9 FM, trois routes de ZEC locales sont actuellement impraticables en raison d’inondations, ce qui affecte l’accès au territoire ainsi que plusieurs baux de villégiature. Dans la ZEC St-Patrice, le chemin Schyan est impraticable entre les kilomètres 10 et 12,3. Dans la ZEC Rapides-des-Joachims, le chemin Rapides-des-Joachims est bloqué entre les kilomètres 10 et 11 et dans la ZEC Pontiac, le chemin du lac Ward est fermé au kilomètre 23. La situation sur le chemin Thomas-Lefebvre à Mansfield (photo) est maintenant trop dangereuse et la route est complètement fermée entre les adresses 175 et 181, à toute circulation. (See English report on our website). (MA)