L’ARTERRE – » Un véritable programme de revitalisation du territoire «

0
23

Allyson Beauregard
 
CAMPBELL’S BAY – Plus de 50 personnes se sont rassemblées à l’édifice de la MRC de Pontiac, le 5 avril, pour le lancement officiel de l’ARTERRE, un programme visant à jumeler les propriétaires de terres agricoles non cultivées à des agriculteurs émergents et établis.

Allyson Beauregard
 
CAMPBELL’S BAY – Plus de 50 personnes se sont rassemblées à l’édifice de la MRC de Pontiac, le 5 avril, pour le lancement officiel de l’ARTERRE, un programme visant à jumeler les propriétaires de terres agricoles non cultivées à des agriculteurs émergents et établis.
Chakib Ahmimed, agent de développement économique de la MRC et agent de réseautage de l’ARTERRE, a souhaité la bienvenue aux personnes présentes et a présenté le programme qui vise trois volets: les terres agricoles inutilisées, les agriculteurs sans succession et les nouveaux agriculteurs sans terres agricoles. Sur les 1 282 408 hectares de la superficie totale du Pontiac, 47 302 hectares sont des terres agricoles, dont 30 375 hectares sont cultivés. « Il y a beaucoup de terres
agricoles disponibles », a déclaré M. Ahmimed, qui est responsable du recrutement, de l’évaluation et de la préparation des candidats, de l’identification et de la mise en relation des candidats, ainsi que de la direction des ressources professionnelles.
La préfète Jane Toller a expliqué que l’agriculture est l’une des 11 priorités de la MRC pour 2018 et que l’industrie emploie 31% de la population du Pontiac. « Nous devons utiliser nos actifs et construire là où il y a un momentum… il y a un énorme momentum dans le développement de l’agriculture », a-t-elle dit, soulignant que L’ARTERRE aidera à maintenir le maximum de terres agricoles en production, à créer des emplois et à attirer des nouveaux agriculteurs et de nouveaux commerces dans la région.
Selon M. Ahmimed, dix aspirants agriculteurs et cinq propriétaires de terres agricoles ont déjà exprimé leur intérêt à participer au programme. Pour participer, les deux parties peuvent s’inscrire sur le site Web principal d’ARTERRE (arterre.ca). Les demandes liées au Pontiac seront ensuite transmises à M. Ahmimed, qui examinera les dossiers, identifiera les jumelages possibles et mettra les candidats en contact, tout en travaillant en étroite collaboration avec d’autres partenaires tels que le MAPAQ, l’UPA, le CREDDO et la SADC.
Après l’inscription d’un propriétaire, un inventaire de ses terres et de la machinerie disponible sera fait avant d’être jumelé avec un aspirant agriculteur, dont le plan d’affaires sera validé avec le MAPAQ. Finalement, un accord sera signé chez un notaire. L’ensemble du processus, qui est gratuit en dehors des frais de notaire d’environ 350 $, prend entre trois et neuf mois.
De nombreux scénarios sont possibles: location, cessions totales ou partielles,
co-exploitation, location avec option d’achat, mentoring, partenariats d’affaires ou
d’investissement. 
Après qu’un représentant de la Financière Agricole ait parlé du financement disponible, l’événement s’est terminé par du réseautage.
                                                (Tr. LT)