La visite du pape

0
6

Au début, j’ai pensé que la visite du pape à quelques communautés autochtones du Canada serait une bonne chose, qu’elle permettrait de « tourner la page », comme on aime à le dire. Lorsque j’ai entendu dire qu’il ne s’excusait pas pour quelque chose que l’Église elle-même avait fait pendant des générations, mais qu’il se contentait de dire qu’il était désolé que tout cela soit arrivé, et combien cela avait dû être terrible, etc. J’ai commencé à penser que cette visite n’était peut-être qu’un coup de propagande de ce qui, franchement, est une organisation criminelle. Ces enfants morts représentent des actes criminels, n’est-ce pas ? Pouvez-vous les voir d’une autre manière ?

Ne s’agissait-il que de grosses erreurs commises encore et encore par quelques brebis galeuses (perverses) ? Puis j’ai vu aux informations que la visite du Pape était à notre charge – nous, vous et moi, qui n’étions probablement même pas vivants lorsque toutes ces horreurs se sont produites, nous payons pour cette mascarade ? Les nouvelles ont dit que cela nous a coûté trente millions de dollars.

Et pour couronner le tout, bon nombre des personnes auxquelles on présente des excuses n’ont même pas d’eau potable dans leurs communautés – sans parler de logements, d’écoles et de services de santé minimaux. Le pape le sait, bien sûr. J’espère qu’il fera don des 30 millions de dollars que son voyage nous a coûté pour obtenir de l’eau potable, de vraies écoles, etc. à toutes les « âmes » dont le pape se préoccupe tant. Bien sûr qu’il se préoccupe de leur eau potable et de leur santé de base, il a dit qu’il souffrait tellement de ce qui s’était passé. Alors quand pensez-vous que le Pape annoncera ce retour de 30 millions ? (Traduit)

William Doffman
Iles des grandes allumettes, Pontiac