La pénurie de main-d’œuvre et l’annonce du ministre de la Famille

0
7
Help wanted sign in window

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) salue l’annonce du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, concernant les mesures en matière de service de garde pour les parents avec des horaires atypiques.

Les résultats d’un sondage de la FCEI démontrent que 7 dirigeants de PME du 10 sont favorables à l’idée que les services de garde devraient couvrir des plages atypiques pour offrir plus de flexibilité aux besoins de leurs employés. Pour les membres de services de garde éducatifs à l’enfance (SGEE) de la FCEI, ils étaient la moitié (52 %) à demander la modernisation de la réglementation et des formalités administratives liées au secteur afin d’améliorer l’amplitude des horaires, les horaires atypiques, l’indexation de la contribution de base, etc. Les mesures annoncées représentent une bonne nouvelle pour les entrepreneurs du Québec.

La pénurie de main-d’œuvre est un frein majeur pour nos PME québécoises. L’enjeu est si aigu que tout absentéisme, causé notamment par l’offre de service de garde, a des conséquences majeures sur nos entrepreneurs allant de l’augmentation des heures de travail du dirigeant au refus de contrats. Maintenant, il faut que le gouvernement du Québec poursuive son action pour augmenter le bassin de travailleurs au Québec.

Aïsha Laperrière, FCEI
Montréal