Facture impayée à Romain Petit moteur : les esprits s’échauffent à Fort-Coulonge

0
51

François Carrier

FORT-COULONGE – La réunion du conseil municipal de Fort-Coulonge au début du mois d’août a donné lieu à des disputes entre les citoyens et les membres du conseil municipal. L’ambiance était tendue, l’homme d’affaires Robert Soulard, connu pour son implication dans les Chevaliers de Colomb, ayant pris la parole au nom de Romain Petit moteur.

La municipalité de Fort-Coulonge n’a pas payé les factures de l’entreprise pour les travaux effectués ; cependant, les élus ont remarqué que les factures étaient parfois présentées cinq ans après les faits, ce qui dépasse le délai légal.

« Je vais vous dire une chose : en septembre et en octobre, vous allez entendre beaucoup plus parler de nous, je peux vous le garantir », a déclaré M Soulard. Toutefois, cela n’a pas changé la décision du Conseil.

Cette question, qui est périodiquement abordée lors des réunions de Fort-Coulonge, est liée au vote qui a eu lieu. La maire Christine Francoeur est apparentée au propriétaire de Romain Petit moteur et n’a pas pris part à ce vote afin de respecter le code d’éthique. N’ayant pu obtenir une majorité de votes pour convaincre les élus de payer cette facture, le collègue de Robert Soulard, l’ancien maire de Fort-Coulonge, Hector Jr Soucie, accusent la conseillère et mairesse suppléante, Debbie Laporte, d’avoir contrevenu aux règles et d’avoir voté deux fois.  Après une explication de la part de la maire Francoeur et de Madame Laporte qui indiquait que ce n’était pas possible, les discussions se sont envenimées.

« Madame la mairesse, ce n’est pas correct ce que la conseillère Laporte a fait.  Elle a voté deux fois ! C’est contre le code municipal », a déclaré l’ancien maire Soucie. « Et vous savez que ce n’est pas correct, ce n’est pas légal. Quand le maire est absent, le pro-maire prend sa place avec le même pouvoir.  J’étais là quand vous avez voté deux fois », a accusé Robert Soulard. « Écouter, on ne peut pas voter dans la même réunion deux fois », ont dit tour à tour Madame Laporte et Francoeur.

Il est ensuite parti, et plusieurs personnes présentes ont dit qu’elles reviendraient pour demander au Conseil de Fort-Coulonge de payer sa facture.