Détresse des femmes autochtones

0
17

Au cours des trente dernières années, près de 1200 femmes et filles autochtones ont été assassinées ou portées disparues au Canada. Cela signifie que les femmes des Premières Nations sont cinq fois plus
susceptibles de mourir par suite d’actes de violence que les autres Canadiennes.

Au cours des trente dernières années, près de 1200 femmes et filles autochtones ont été assassinées ou portées disparues au Canada. Cela signifie que les femmes des Premières Nations sont cinq fois plus
susceptibles de mourir par suite d’actes de violence que les autres Canadiennes.
Dans notre région, deux adolescentes de la communauté de Kitigan Zibi, Shannon et Maisy, sont portées disparues depuis
septembre 2008. Leurs familles demeurent sans nouvelles et attendent toujours des réponses des autorités. Leur cas n’est
malheureusement pas unique. À travers le pays, ce sont des dizaines de familles qui doivent vivre leur deuil dans l’incertitude et l’attente que justice soit faite.
L’inaction des gouvernements libéral
et conservateur a permis à cette problématique de prendre l’ampleur d’un drame national. Nous ne pouvons plus tolérer que des femmes disparaissent ainsi dans
l’indifférence et l’anonymat.
Le 19 septembre dernier, le NPD a
profité de l’absence d’un grand nombre de députés conservateurs à la Chambre des communes pour forcer un débat sur cet enjeu.  À cette occasion, nous avons réaffirmé notre engagement à ce qu’un gouvernement du NPD mette en place une commission d’enquête nationale au cours de ses 100 premiers jours au pouvoir.  Nous avons la conviction qu’il est impératif, non seulement de punir les coupables, mais également de s’attaquer aux facteurs économiques et sociaux qui engendrent ces crimes.
Les femmes et les filles autochtones ne sont pas des citoyennes de second rang. Elles ont les mêmes droits que l’ensemble des Canadiens. Il est plus que temps qu’elles puissent jouir réellement du même égard et du même respect.
Nycole Turmel,
députée néo-démocrate de Hull-Aylmer
Mathieu Ravignat,
député néo-démocrate de Pontiac
Françoise Boivin,
députée néo-démocrate de Gatineau