Des emplois verts pour une transition juste

0
172

Il est frustrant mais pas surprenant de voir la première ministre de l’Alberta, Danielle Smith, susciter une nouvelle vague de peur et de colère à propos de l’inévitable transition vers l’énergie propre. Mme Smith veut manifestement motiver sa base en vue des élections du printemps.

Mais peu importe ce que Smith veut croire, l’ère des combustibles fossiles se termine. Entre la dure réalité de la crise climatique et la baisse rapide du coût de l’énergie propre, la transition énergétique va être douloureuse pour les travailleurs de l’énergie, à moins que nous n’ayons mis en place un plan de transition solide.

L’idée d’une transition juste pourrait scandaliser les grandes sociétés pétrolières et leurs alliés, mais la grande majorité des Canadiens sont en avance sur les politiciens dans leur soutien à cette idée. Les sondages montrent que la plupart d’entre nous reconnaissent que l’énergie propre apportera de bons emplois ainsi qu’une électricité moins chère et plus fiable. Les gens ordinaires veulent que notre gouvernement travaille à une transition juste, et non contre elle, afin qu’aucun travailleur ou communauté ne soit laissé pour compte.

Tiffany White
Ottawa