Dépotoir et parc de motocross

0
33

Lionel Tessier

MANSFIELD – Après l’ouverture de la séance du conseil le 9 mars dernier, la mairesse Bélec a donné la parole au public.

Lionel Tessier

MANSFIELD – Après l’ouverture de la séance du conseil le 9 mars dernier, la mairesse Bélec a donné la parole au public.
Un villégiateur qui passe presque toute l’année au lac Jim est venu demander au conseil pourquoi, contrairement à ce qui avait été annoncé, le dépotoir municipal n’est pas ouvert les dimanches après-midi. Mme Bélec a expliqué que le conseil étudiera cette question, mais qu’il n’avait pas reçu de demandes en ce sens.  On envisage de trouver une solution temporaire, soit de l’ouvrir les dimanches après-midi pour une période d’essai et de voir s’il y a vraiment un besoin. Si un besoin est identifié, un horaire d’ouverture sera rendu public.  Mme Bélec a cependant tenu à souligner que les utilisateurs du dépotoir doivent être des contribuables de la Municipalité et qu’ils doivent débourser 3$ par sac pour les déposer au dépotoir.  Le conseil envisagera la possibilité d’émettre des vignettes qui seraient distribuées aux résidents de Mansfield qui veulent avoir le droit de déposer leurs déchets au dépotoir.
Par ailleurs, on craint que la fermeture du dépotoir du lac Jim n’ait des conséquences fâcheuses pour l’environnement dans ce secteur: en effet, on s’attend à ce que les villégiateurs, surtout ceux des TNO, prennent l’habitude d’éparpiller leurs déchets dans la forêt plutôt que de les apporter à un dépotoir.  Afin de parer à cette menace, la Municipalité fera une demande officielle à la MRC de Pontiac pour qu’elle prenne ses responsabilités et organise un système de récupération des déchets des utilisateurs des TNO, dont beaucoup utilisent le chemin du lac Jim pour entrer et sortir du territoire.  À la Municipalité de Rapides-des-Joachims, qui est aussi un voie d’accès importante pour les TNO du nord-ouest, une entente a été conclue avec les municipalités ontariennes voisines qui acceptent les matières résiduelles en provenance des TNO.
 Parc de motocross
Le conseil s’est dit ouvert au projet présenté par Louis-Philippe Fortin qui envisage d’ouvrir un parc pour les motocross sur les terrains de sa famille au 51, chemin Fortin.  Louis-Philippe a souligné que, s’il était réalisé, son circuit pour motocross pourrait contribuer à réduire le nombre de motos qui circulent
illégalement dans les rues du village.  Mais pour que ce projet puisse se réaliser, il faudrait que le zonage soit changé dans ce secteur.  S’il y avait un projet de changement de zonage pour permettre ce parc, les citoyens seront consultés..
Résolutions générales. À la demande du Patro, la Municipalité leur fera parvenir une lettre pour préciser que les jeux d’eau qui seront installés au Patro n’entrent pas en concurrence avec ceux déjà installés au parc Amyotte car ces deux endroits desservent des clientèles différentes.
Un employé saisonnier de la Municipalité a donné sa démission et son poste sera affiché pour être comblé.
Le conseil a accepté de verser 500$ aux Bourses du Pontiac, une commandite de 93$ pour le livre de l’année de l’ESSC, et une commandite de 1 000$ au Festival country organisé par Phil Denault été 2016.
Une demande sera faite au MTQ (Ministère des Transports du Québec) afin qu’il répare la portion du chemin Thomas-Lefebvre qui est sous sa responsabilité (de la route 148 jusqu’à la rue William).