Contre le démantèlement du réseau de santé

0
22

Des militant-es de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) de l’Outaouais occupent les bureaux du député Marc Carrière pour dénoncer l’adoption sous bâillon du projet de loi 10,  étape cruciale du démantèlement du réseau de santé et de services sociaux.

Des militant-es de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) de l’Outaouais occupent les bureaux du député Marc Carrière pour dénoncer l’adoption sous bâillon du projet de loi 10,  étape cruciale du démantèlement du réseau de santé et de services sociaux.
La FSSS demande la tenue de réelles consultations démocratiques sur l’avenir du réseau public de santé et de services sociaux. Cette occupation pacifique vise à dénoncer le mépris du ministre Gaétan Barrette envers celles et ceux qui
donnent les services à la population.
Tous ceux qui travaillent dans le réseau de la santé et des services sociaux ont indiqué que le projet de loi 10 va dans le sens contraire de ce qu’il faut faire. Comment pouvons nous accepter qu’une seule personne décide de l’avenir d’un réseau public que nous avons mis
50 ans à mettre en place? Le ministre Barrette méprise le personnel et les
composantes du réseau, tout comme
il méprise aussi nos institutions démocratiques.
On ne peut accepter qu’une réforme si importante ait passé sous le bâillon. Pour donner des services de qualité à la
population, il ne faut pas donner le
pouvoir à un ministre omnipotent, mais bien compter sur l’expertise des milliers de travailleuses et travailleurs du réseau
Christian Meilleur, vice-président régional FSSS–CSN
Gatineau