Collecte des déchets

0
28

Arnaud de la Salle

Pontiac –  L’appel
d’offre lancé en mars 2016 concerne l’octroi d’un contrat de 3 ans, plus 2 années
d’option pour la collecte et le transport des matières résiduelles (déchets et
recyclage).

Arnaud de la Salle

Pontiac –  L’appel
d’offre lancé en mars 2016 concerne l’octroi d’un contrat de 3 ans, plus 2 années
d’option pour la collecte et le transport des matières résiduelles (déchets et
recyclage).
La Municiplité de Pontiac a reçu 3 soumissions. C’est l’entreprise
Tom Orr Cartage de Shawville qui a soumis la proposition la plus basse pour un montant de 2,2 M$ pour 5 ans.  
Au total, il s’agit d’une augmentation d’environ 100 000$ par année par rapport au contrat précédent. Cette augmentation avait été anticipée dans le budget 2016. L’augmentation s’explique notamment par le renforcement des exigences relatives à la qualité du service.
Ceci dit, l’augmentation des coûts sera beaucoup moins importante, estime la Municipalité, puisque des mesures ont été mises en place afin de réduire les coût: adoption d’une tarification additionnelle pour les consommateurs résidentiels et commerciaux utilisant plus de 1 bac roulant est envisagée, réduction des coûts d’enfouissement en raison de l’interdiction de jeter des résidus verts et récupération des électroménagers qui seront redirigés vers l’écocentre. Il ne devrait pas y  avoir d’augmentation des coûts pour les ménages utilisant un seul bac roulant par semaine. La Municipalité espère même une réduction des coûts
dès que les mesures d’incitation au recyclage porteront leurs fruits. La tarification fera l’objet d’une décision le mois prochain au conseil. Plusieurs scénarios sont encore à l’étude.
 Le nouveau contrat, qui débutera en juin, prévoit le maintien de la
collecte porte-à-porte aux 2 semaines en alternance (Déchets/Recyclage), entre 7 h et 20 h et la collecte des objets encombrants aux deux semaines.
Principaux changements
L’obligation de détenir un bac roulant, tant pour les déchets que pour le recyclage, sera imposée afin de favoriser la collecte mécanique.
Une période de transition de 6 mois est prévue pour permettre aux citoyens de se doter d’un bac roulant à déchets conforme (si ce n’est pas déjà fait). Il n’y a pas de défis pour les bacs de recyclage standard puisque leur usage est généralisé.
   Utililisateur-payeur 
Ce système sera mis en place. Toutes les matières résiduelles devront
être placées à l’intérieur d’un bac roulant. L’entrepreneur ne ramassera pas les rebus placés en dehors du bac. Les contribuables qui ont régulièrement un surplus de déchets devront se procurer un bac supplémentaire et seront taxés en conséquence.
Au-delà de 4 bacs, les contribuables devront se procurer un conteneur auprès de l’entrepreneur et seront facturés en conséquence.
Résidus verts
 Les  feuilles et branches ne seront plus ramassées par l’entrepreneur. Il sera possible de déposer les branches à l’écocentre. Les citoyens seront incités à se
mettre au compostage. D’ailleurs, d’ici 2020, le compostage sera obligatoire en vertu de la réglementation québécoise.  La fin de la collecte des résidus verts permettra de freiner l’augmentation des coûts de collecte et d’enfouissement.
Un système plus rigoureux de suivi du travail de l’entrepreneur responsable de la collecte est mis en place. La qualité du service, la courtoisie, les équipements, le respect des horaires feront l’objet d’une évaluation régulière. De sévères pénalités sont prévues au contrat.  Notons aussi que la Municipalité talonnera les résidents qui refusent de se conformer à la réglementation (ex. déchets dans le bac
de recyclage, produits dangereux dans le bac de déchets, etc.). Des billets de courtoisie et des amendes pouvant atteindre 1 000$ pourront être imposées.