Cinquième interruption des communications

0
31

Panne de courant causée par la rupture d’une ligne de transmission.

Allyson Beauregard



Panne de courant causée par la rupture d’une ligne de transmission.

Allyson Beauregard

Les résidents de Mansfield, Fort-Coulonge, Waltham, L’Isle-aux-Allumettes, Chichester, Sheenboro et une partie de Pembroke ont été privés des services de télécommunications le 19 septembre à partir du début de l’après-midi. Il semble que ce bris de service était dû à un accident près de la route 148 à la sortie est de Mansfield.
Il s’agit de la cinquième panne majeure depuis cinq ans, en dépit des demandes répétées de la MRC de Pontiac à la compagnie Bell et au CRTC concernant l’absence de système de redondance (dédoublement des systèmes) dans le réseau téléphonique du Pontiac.
Le préfet Durocher n’a pas caché son mécontentement et il a insisté sur le fait que les pannes majeures comme celle du 19 septembre sont bien plus graves qu’un simple inconvénient. « C’est la sécurité des citoyens qui est en jeu. Je comprends que l’installation d’une ligne d’urgence est coûteuse, mais combien vaut une vie? », déclarait-il.
Les fournisseurs ont tenté de rétablir les services le plus rapidement possible
mais, dans certains endroits, la panne a duré jusqu’au lendemain matin.
M. Julien Gagnon, coordonnateur des services de Sécurité publique pour le Pontiac, avait immédiatement alerté les services incendie
de toutes les municipalités.
« Le centre opérationnel des communications avec les
services incendie, situé dans la MRC des Collines, n’a pas été touché par cette panne », déclarait-il.                (Tr. LT)