Budget 2019 de la CAQ : l’Outaouais… à l’étude!

0
32

Il n’y a à peu près rien dans le dernier budget pour l’Outaouais spécifiquement. Il faut plutôt consulter le Programme québécois des infrastructures (PQI) pour trouver des annonces.

Il n’y a à peu près rien dans le dernier budget pour l’Outaouais spécifiquement. Il faut plutôt consulter le Programme québécois des infrastructures (PQI) pour trouver des annonces. Ainsi, l’élargissement de l’autoroute 50, le campus unifié de l’UQO, l’ajout de 185 lits d’hôpital pour la région, le prolongement du Rapibus vers l’est et le transport en commun vers l’ouest de Gatineau seront mis à l’étude… et pourraient attendre encore 10 ans!
La CAQ bénéficiait d’un surplus budgétaire et a fait sa campagne en Outaouais sur le rattrapage de la région face aux autres régions comparables. Où est l’argent pour l’Outaouais?
Santé : Ces mises à l’étude ne respectent pas du tout la promesse électorale qui a porté la CAQ au pouvoir en Outaouais. Le message maintes fois répété était que tout se réaliserait en 5 ans avec une voie rapide pour sa réalisation urgente. Ces lits d’hôpitaux sont essentiels pour du nouveau personnel, pour de l’équipement, pour offrir des soins équivalents au reste du Québec.
Éducation : On annonce une autre étude pour le campus unifié de l’UQO, mais ce dont manque réellement l’UQO, c’est de nouveaux programmes pour offrir une programmation universitaire digne de la 4e plus grande ville du Québec afin de rapatrier les 12 000 jeunes qui partent chaque année étudier ailleurs. Il en va
de même pour le Cégep, qui doit offrir plus de programmes et faire augmenter sa superficie. Des 29M$ de plus pour les cégeps du Québec et les 15M$ de plus pour les universités en région, rien n’est dit sur la part que recevra l’Outaouais! 
Justice sociale : Le plus grand perdant dans le budget est le logement abordable et le logement social. L’Outaouais vit pourtant une véritable crise du logement avec un taux d’occupation de 1.2% favorisant la surenchère des prix. Les mesures du budget 2019 sont clairement insuffisantes pour le logement dans notre région. Le Gite Ami est débordé et ne suffit plus à sa tâche, la Soupe populaire de Hull a ouvert une halte-chaleur avec une affluence totalement inattendue : 4200 visites en 3 mois, c’est le double de ce qui avait été prévu. Que prévoit le budget pour résorber la crise? Rien! 

Equite Outaouais