Beaucoup de questions pour le conseil

0
24

Lionel Tessier

MANSFIELD – La salle était remplie de citoyens lors de la séance du
conseil municipal du 6 mai dernier et ils avaient beaucoup de questions à poser.
Demande d’appui
de la CSHBO

Lionel Tessier

MANSFIELD – La salle était remplie de citoyens lors de la séance du
conseil municipal du 6 mai dernier et ils avaient beaucoup de questions à poser.
Demande d’appui
de la CSHBO
Avant les interventions du public, le conseil a donné la parole à Diane Nault, la présidente du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Hauts-Bois de l’Outaouais.  En compagnie de Harold Sylvain, le directeur général, et de Stéphane Rondeau, le directeur des services
éducatifs, Mme Nault
a expliqué qu’une résolution d’appui à la CSHBO, de la part du conseil, aiderait probablement à conserver la classe de maternelle 4 ans qui
était offerte l’an passée à
l’école St-Pierre.
Une seule classe de maternelle 4 ans est autorisée pour chaque commission scolaire et
les commissaires avaient décidé de l’offrir dans le Pontiac. Ce programme spécial est organisé dans les milieux défavorisés, afin de permettre aux jeunes enfants d’éviter de présenter des retards à leur arrivée en 1ère année. Dans le Pontiac, c’est Mansfield qui est le milieu le plus défavorisé si on se fie au niveau de scolarité des mères et aux revenus familiaux. M. Sylvain a expliqué que cette classe de maternelle 4 ans représente une dépense
de 130 000$ pour la Commission scolaire et qu’il serait impossible de l’offrir sans un budget
 spécial du Ministère. Le conseil a décidé d’adopter une résolution d’appui à
la CSHBO.
Parole au public
Une pétition a été présentée au conseil de la part de résidants du secteur Grand-Marais, demandant au conseil d’intervenir afin que la rue qui mène à ce secteur soit réparée: cette rue est
tellement pleine de trous qu’elle est devenue
dangereuse. La mairesse Bélec a expliqué que la municipalité de Mansfield serait bien prête à effectuer des réparations, mais que, étant donné que ce bout de rue est situé dans la municipalité de Fort-Coulonge, Mansfield ne peut pas y faire des travaux. Cependant, le secrétaire Éric Rochon demandera un avis légal dans cette affaire et le conseil approchera la municipalité de Fort-Coulonge pour tenter de régler cette difficulté. Par ailleurs, Mme Bélec a
suggéré aux signataires de la pétition de présenter leur revendication directement au conseil de Fort-Coulonge, afin de leur demander d’agir.
Un autre groupe de citoyens est venu demander au conseil de prendre des mesures afin de
contrôler la circulation
des véhicules hors-routes (VTT, motocross) dans les rues Isabelle, Amyotte, LeGuerrier Est.
Selon les résidants de ce secteur, le bruit et la
poussière ont atteint un niveau insupportable, à certaines heures de la journée, alors que ces véhicules circulent souvent sans faire les arrêts obligatoires, sans être équipés de silencieux appropriés, sans plaque d’immatriculation, à des vitesses excessives. Le conseil a répondu que c’est une rue approuvée par la ministère des Transports pour la circulation des véhicules hors-routes (qui ont leur carte de membre du club de quad) et qu’une demande au MTQ de changer
l’itinéraire des VTT serait une entreprise de longue haleine.  Par ailleurs, le conseil a accepté de paver certains coins de rue afin de réduire la poussière produite par ces véhicules.
Sur le chemin des Rapides, c’est la poussière qui semble causer des problèmes aux résidants. Le conseil ne veut pas envisager, pour le moment, de solution permanente à ce problème étant donné que des travaux de
remplissage sont prévus sur cet artère. Le conseiller Gervais a suggéré que
l’épandage manuel d’une certaine quantité de calcium devant les résidences touchées pourrait être
une solution temporaire acceptable.
Rapport des comités
Le conseiller Gary Ladouceur a annoncé
que la Comité de l’aréna organisait un grand tournoi de balle molle
les 29 et 30 mai prochain, au parc Amyotte, dans
le but d’amasser des fonds pour le Centre de loisirs des draveurs. Il y aura de la musique, le service du
bar et le parc sera aussi accessible pour les enfants. Ce sont Gary Ladouceur (3076) et Tim Romain (1208) qui s’occupent
de l’organisation de ce tournoi.
Résolutions générales
Autorisation de tenir le Rockfest, fin de semaine de la fête du Canada au parc Amyotte: profits à la Maison des jeunes et au Service d’incendie de Mansfield (8 000$ versés en 2014).  Musique
permise jusqu’à 3 h.
Contrat de concassage (gravier) à la compagnie Morin au coût de 3,35$ la tonne (était 3,75$ en 2014).
Remplacement de deux ponts sur le chemin du lac Bell et d’un pont sur le chemin du lac Galarneau: 80% du coût sera couvert par une subvention
gouvernementale.
Maison Bryson: octroi de 35 000$ pour la phase 1 des travaux de réparations (réparation du toit et du belvédère). L’ensemble des travaux à effectuer coûterait près de 100 000$.
Avis de motion
Le conseil a donné
un avis de motion sur
l’installation obligatoire de clapets de retenu dans les résidences desservies
par le réseau d’égouts municipaux.