André Fortin : le candidat libéral du Pontiac

0
18

Maryam Amini

QUYON – Le Parti libéral du Québec s’est réuni pour l’assemblée d’investiture d’André Fortin, afin de représenter le Pontiac comme candidat officiel aux élections générales de 2022 qui auront lieu cet automne. De nombreux élus et membres de l’association locale ont participé à la réunion pour offrir leur soutien.

M. Fortin a été leader parlementaire de l’opposition officielle au cours des quatre dernières années et représente le Pontiac à titre de député depuis 2014. Au cours de son plus récent mandat, l’ancien ministre des Transports (2017 à 2018) a travaillé sur des dossiers et siégé à des comités, notamment sur les finances publiques, la vitalité régionale, les services sociaux et la santé publique, à titre de porte-parole de l’opposition officielle. Il a figuré dans le classement parlementaire du journal La Presse et a obtenu les quatrième et cinquième places de parlementaire de l’année en 2020 et 2021, en plus d’être finaliste dans les catégories de meilleur orateur et de meilleur représentant de circonscription.

Né à Quyon, le député libéral réside à Aylmer avec sa femme Marlene et leurs deux filles. Il est l’actuel porte-parole libéral en matière de transport et s’engage à continuer de répondre aux priorités du Pontiac telles que l’accès aux soins de santé, l’augmentation du coût de la vie, le développement économique en milieu rural et la défense des droits de tous les citoyens.

Lors de la dernière session parlementaire, M. Fortin a initié deux projets de loi, tous deux adoptés à l’unanimité : « Loi établissant une présomption de consentement au don d’organes ou de tissus après la mort » et « Loi visant à améliorer la qualité des soins par l’établissement de ratios dans certains établissements régis par la Loi sur les services de santé et les services sociaux ».

M. Fortin a déclaré au Journal : « Je suis heureux d’offrir à nouveau mes services à la population du Pontiac et d’Aylmer, la communauté dans laquelle je suis né et où j’élève aujourd’hui mes propres enfants. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour que les gens de la région aient accès à des services de santé de qualité, pour assurer une économie stable dans le Pontiac et pour aider les gens de la région à faire face à l’augmentation drastique du coût de la vie. Je tiens à remercier les 200 résidents de la région qui sont venus me témoigner leur soutien, en particulier les nombreux maires qui ont indiqué qu’ils croyaient en notre vision commune et qu’ils souhaitaient poursuivre notre collaboration. »