Acheter localement ? vraiment?

0
30

Je suis un peu abasourdi de voir que cette expression est dans toutes les bouches (MRC, Médias, Chambre de Commerce, politiciens etc…) que cela en devient une mode pourtant il  me semble que cela ne soit pas très appliqué dans les faits. Je suis

Je suis un peu abasourdi de voir que cette expression est dans toutes les bouches (MRC, Médias, Chambre de Commerce, politiciens etc…) que cela en devient une mode pourtant il  me semble que cela ne soit pas très appliqué dans les faits. Je suis
entrepreneur en signalisation et enseignes, à mon compte depuis 1986 dans le Pontiac, au chemin du Lac, à Luskville au sein de l’entreprise AEG design. J’ai eu la chance de réaliser au cours de ces années des projets de
signalisation pour de nombreux clients qui ont, je le pensais, donné une
certaine visibilité locale à mon
entreprise pour me permettre de profiter de cet effet « acheter local ». J’ai réalisé, pour n’en nommer que quelques-unes, des enseignes de rue pour les municipalités de Pontiac, Clarendon, Shawville (où j’ai remporté le prix Trophée Hydro Québec) des murales pour L’Île-du- Grand-Calumet et le Tigre Géant.
Il y a quelques semaines, j’apprends, en lisant les pages du Journal du Pontiac que la Municipalité de Campbell’s Bay fait travailler une entreprise de Québec pour réaliser sa nouvelle murale en centre ville et aussi que la MRC a fait appel à des entreprises de construction venues de l’extérieur du Pontiac pour ses travaux d’agrandissement. De qui se moque-t-on lorsqu’on tient de tels discours? Les donneurs de leçons ne devraient-ils pas montrer l’exemple en premier?
Michel Rancourt
Luskville