À vous, Pontissois de cœur !

0
192

André Macron


André Macron

L’été est enfin arrivé… en espérant que les moustiques puissent bientôt se calmer! Je vous souhaite à vous tous, gens du Pontiac et visiteurs, de bons moments en famille et entre amis. Ce sont les recoins d’une place qui en font ce qu’elle est et étant moi-même un adepte du plein air, l’été dans le Pontiac tient une place de choix dans mon cœur !
Bon nombre de gens de la région connaissent par cœur les lacs, petits et grands, au détour des innombrables chemins qui y mènent. Ici, dans le Pontiac, tous les chemins mènent au lac. Pour camper et pêcher dans une nature pratiquement « intouchée », le Pontiac est un endroit rêvé et c’est encore là l’une des bonnes raisons pour laquelle les gens du coin s’y sentent bien et ceux d’ailleurs y font encore leur tout nouveau chez-soi.
Seule tache sur le tableau, le paradis pontissois d’aujourd’hui n’offre plus aux gens d’ici suffisamment d’emplois et ils s’en vont, par poignées de plus en plus nombreuses, regrettant amèrement de n’avoir d’autres choix. Il en est d’autres aussi qui s’exilent un peu de cœur et d’esprit. Ils s’en vont vivre en ville, mais travaillent encore ici, un peu déconnectés, souvent déphasés, plein de bonne volonté… mais le cœur n’y est plus !
Et il y a ceux qui restent parce que le mode de vie pontissois, ils l’ont adopté. Ils font partie d’une communauté, petite, restreinte et en difficulté, mais une communauté. Où que vous alliez, il y a toujours quelqu’un de sympathique pour vous saluer, quelqu’un de souriant pour échanger ces quelques mots qui brisent l’anonymat. Pas besoin d’être célèbre ici pour être reconnu… On y trouve même aussi quelques paparazzis qui participent, à leur façon, à cette vie d’ici !
À vous tous donc, je vous souhaite encore un bel été, rempli de bonheurs simples, mais ô combien inestimables. Aux petits diables et aux jeunes adultes qui entament depuis peu leurs vacances scolaires, au risque de passer pour « vieux gâteux », soyez bien sages et bien prudents… et passez donc, vous aussi, un bel été !
… Et un salut spécial à toi qui a décidé de rester… parce que le Pontiac, c’est aussi ça !