Un pas significatif dans la bonne direction

0
20

Les survivants et les victimes associés aux pires fusillades du Canada saluent l’adoption par le Sénat le 28 mai 2019 du projet de loi C-71, la réforme de la Loi sur les armes à feu promise lors de la dernière campagne électorale par le Parti libéral.

Les survivants et les victimes associés aux pires fusillades du Canada saluent l’adoption par le Sénat le 28 mai 2019 du projet de loi C-71, la réforme de la Loi sur les armes à feu promise lors de la dernière campagne électorale par le Parti libéral.
Bien que les mesures contenues dans le projet de loi C-71 soient directement liées au programme électoral des libéraux, la plupart sont nettement plus faibles que ce à quoi nous étions en droit de nous attendre d’un gouvernement majoritaire élu sur la base d’une promesse de renforcer le contrôle des armes, et plusieurs mesures comportent d’évidentes concessions au lobby des armes. Dans l’ensemble, il s’agit d’un pas significatif dans la bonne direction, mais un pas qui vient après cinq pas en arrière sous le gouvernement Harper.
Même si le résultat final est loin de ce que nous aurions espéré, le C-71 contient plusieurs mesures qui ne manqueront pas d’améliorer la sécurité publique. Nous souhaitons remercier le ministre Ralph Goodale pour avoir rendu possible l’adoption de la première législation fédérale en 23 ans qui renforce le contrôle des armes au Canada, de même que la majorité des sénateurs qui ont su prioriser l’intérêt public en rejetant les affaiblissements proposés par les sénateurs conservateurs.

Heidi Rathjen, PolySeSouvient
MONTREAL