Réunion de la MRC – Réparation de la PPJ, projet pilote de forêt communautaire, stratégie de logement

0
31

Allyson Beauregard
 
CAMPBELL’S BAY – La réunion mensuelle du Conseil des maires a eu lieu au bureau de la MRC le 16 août.

Allyson Beauregard
 
CAMPBELL’S BAY – La réunion mensuelle du Conseil des maires a eu lieu au bureau de la MRC le 16 août.
La préfète Jane Toller a présenté Kim Lesage, résidente de Litchfield, la nouvelle ingénieure interne de la MRC, qui sera également disponible pour les municipalités au besoin.
Après avoir entendu une présentation de Joe Kowalski de Wilderness Tours concernant la création d’un parc national autour des îles French, Green et Lafontaine à l’Ile-du-Grand-Calumet (voir page 3) lors de leur réunion plénière, le Conseil a décidé de nommer Maurice Beauregard (Campbell’s Bay), pour siéger à un comité concernant le projet.
La MRC a accepté une offre d’achat de 49 000 $ de CAI Global pour un projet d’attraction d’investisseurs; Desjardins couvre 40 000 $ du coût. La société atteindra plus de 200 entreprises / investisseurs en Amérique du Nord pour
commercialiser et promouvoir la région du Pontiac.
Winston Sunstrum (L’Isle-aux-Allumettes) et Colleen Larivière (Litchfield) ont été nommés à un comité pour suivre ce projet.
Le Conseil a accepté une subvention de 74 000 $ de SAUVeR pour installer une borne de recharge pour voiture électrique dans le bâtiment de la MRC, construire un abri et acheter une voiture. La voiture peut être partagée avec le transport en commun comme TransporAction. Mme Toller espère pouvoir éventuellement installer des bornes de recharge supplémentaires à L’Isle-aux-Allumettes et à Rapides-des-Joachims.
 Forêt communautaire
Le conseil municipal a décidé de s’associer aux Premières nations de Kitigan Zibi pour demander au gouvernement de désigner 150 000 hectares de forêts publiques de la région du lac Dumont à Bryson comme
projet pilote de forêt communautaire : ce serait le premier projet du genre au Québec sur une terre publique.
« Il y a une pénurie de forêts à récolter et beaucoup de personnes ont besoin de
travail », a déclaré Mme Toller, qui a expliqué que le gouvernement avait créé le concept de forêts communautaires en 2012, mais n’avait pas fait la promotion de ce concept.
La désignation donnerait à la MRC et à l’Office des producteurs forestiers du Pontiac le pouvoir de déterminer qui détient les droits de coupe sur ces terres. « Il y aurait une partie des forêts du Pontiac qui nous appartiendrait et nous seuls, nous aurions le contrôle. Le Pontiac a toujours dû être en position défensive avec nos forêts, car nous sommes très riches en ressources. Lorsque nos usines ont fermé leurs portes et que nous avons perdu nos droits de coupe, des compagnies (de l’extérieur) s’en sont emparé », a expliqué Mme Toller, affirmant qu’une forêt communautaire serait un atout énorme pour le projet de Centre de conversion de la biomasse.
 Réparations à la PPJ
Après les dommages majeurs au sentier PPJ près du chemin Moorehead à Litchfield à la fin du printemps et des négociations subséquentes entre la MRC, l’ingénieur et l’entrepreneur responsable des travaux, le sentier sera réparé en septembre. Tom Orr Cartage, tout en admettant qu’il n’a aucune faute, réparera le sentier sans frais supplémentaires, mais la MRC doit acheter un nouveau ponceau pour 12 500 $. Le travail sera supervisé par la nouvelle ingénieure de la MRC, Kim Lesage. Mme Toller a déclaré que la situation était problématique depuis "beaucoup trop longtemps" et que quelque chose devait être fait rapidement pour y remédier. Elle a ajouté qu’il y avait “beaucoup de théories différentes” sur la cause du problème, mais n’en divulguerait aucune.
La question a été discutée pour la première fois lors de la réunion de mai de la MRC lorsque le Conseil a décidé de demander l’avis d’un "tiers" (ingénieur) sur le problème. À l’époque, Mme Toller avait déclaré qu’il semblerait que l’effondrement ait eu lieu pendant le dégel printanier, alors que l’eau circulait autour du ponceau plutôt que par l’intérieur. Gabriel Lance, directeur général adjoint de la MRC, a déclaré plus tard que la glace et la neige dans le remblai et autour du ponceau étaient peut-être à blâmer.
Le Conseil a attribué le
contrat de 85 000 $ pour la réparation du ponceau à la suite de l’évaluation de la piste effectuée par un ingénieur à l’automne dernier. Comme il reste peu de temps pour utiliser le financement d’environ 125 000 $ de la Route Verte avant la fin de l’année, la réparation du grand ponceau près du chemin Moorehead et huit autres travaux ont été approuvés en novembre 2017 et ont commencé immédiatement.
 Stratégie de logement
Avec l’ouverture prévue de l’installation de production de Livewell à Litchfield, les maires envisagent d’élaborer une stratégie de logement régionale visant à élargir les options de logement pour tous les nouveaux résidents. « Ils prévoient que 165 personnes seront embauchées à l’ouverture et jusqu’à 500 à l’avenir. Où vivront-ils tous? », a déclaré Mme Toller, soulignant que Renfrew a récemment mis au point une stratégie de logement à la lumière des nouvelles concernant Livewell.
« Chaque municipalité a prévu des zones résidentielles et n’a besoin que de constructeurs et d’acheteurs », a-t-elle ajouté. Le conseil fera un inventaire de ce qui est disponible, examinera les initiatives de financement du gouvernement pour
« relancer » la construction et travaillera avec les agents immobiliers pour commercialiser les propriétés. « Nous devons avancer le plus
rapidement possible », a conclu la préfète.                  (Tr. LT)