Retour en politique – Charlotte L’Écuyer lance sa campagne

0
30

Charlotte L’Écuyer est la première à annoncer officiellement sa candidature au poste de préfet élu. On s’attend à ce que le préfet actuel, Raymond Durocher, annonce aussi sa candidature bientôt.  

Allyson Beauregard



Charlotte L’Écuyer est la première à annoncer officiellement sa candidature au poste de préfet élu. On s’attend à ce que le préfet actuel, Raymond Durocher, annonce aussi sa candidature bientôt.  

Allyson Beauregard

CAMPBELL’S BAY – L’ancienne députée du Pontiac, Mme Charlotte L’Écuyer, en poste de 2003 à 2014, avait annoncé sa candidature au poste de préfet de la MRC de Pontiac le 7 juin dernier.  Le 12 juin, elle tenait une conférence de presse à l’épicerie Langford pour lancer officiellement sa campagne électorale en vue des élections au poste de préfet qui se tiendront en novembre prochain, en même temps que les élections municipales.
Bien qu’elle se soit prononcée en faveur de la création d’un poste de préfet élu au
suffrage universel pour la MRC de Pontiac, elle avait déclaré antérieurement n’être pas intéressée par cette position.
« Quand j’ai fait cette déclaration, c’était vrai », dit-elle. Pourtant, elle avait commencé à changer d’idée en parcourant presque toutes les municipalités du Pontiac durant l’été 2016 pour connaître les préoccupations des communautés et leurs relations avec la MRC. Elle avait fait ces visites dans le cadre des chroniques sur les affaires municipales et régionales qu’elle présentait à la radio CHIP FM.
Elle avait alors constaté le peu de connaissance, par le public et les élus, du rôle et du fonctionnement de la MRC. Encouragée par ses pairs et pour mieux soutenir les entreprises locales et faire la promotion de sa région, elle a décidé de se présenter. « La MRC doit jouer un rôle plus actif dans son soutien aux municipalités et aux entrepreneurs qui ont des bonnes idées de projets. Nous avons beaucoup d’excellentes ressources humaines et nous devons entretenir des relations plus étroites avec elles », déclarait-elle. Elle faisait aussi remarquer qu’il
serait important d’améliorer la transmission d’informations de la MRC vers les municipalités locales.
Si elle est élue, Mme L’Écuyer déclarait que la première partie de son mandat serait consacrée à l’écoute de la population et des élus municipaux. « Je ne vais pas essayer de prendre le contrôle. Je suis une joueuse d’équipe et je ne travaille pas en vase clos », ajoutait-elle. Elle a décidé de ne pas faire de promesses
sur certains sujets, comme le stationnement  payant à l’hôpital du Pontiac, durant sa campagne électorale.
« Je ne fais jamais de promesses. Je travaille très fort à concrétiser mes déclarations.  Et puis, vous ne dites jamais ce que vous comptez faire, comme préfet, avant de consulter les maires du Conseil des maires. Ce sont eux qui
prennent les décisions. Le rôle du préfet est d’expliquer pourquoi certains projets devraient être réalisés, ou non, les coûts qui sont impliqués, etc. », concluait-elle.
Plus tôt cette année, le Conseil des maires avait décidé que le prochain préfet, à temps plein, serait élu au suffrage universel au cours des élections municipales du 5 novembre prochain.(Tr. LT)