Résolution pour construire un sentier polyvalent pour remplacer le chemin Curley Lake

0
34

Allyson Beauregard
 
MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – A cours de la réunion mensuelle du conseil le 14 août, après un débat houleux dans la municipalité concernant la fermeture du sentier de motoneige du chemin Curley Lake, le conseil a décidé à

Allyson Beauregard
 
MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – A cours de la réunion mensuelle du conseil le 14 août, après un débat houleux dans la municipalité concernant la fermeture du sentier de motoneige du chemin Curley Lake, le conseil a décidé à
l’unanimité de construire un sentier récréatif pour les motoneiges, les cavaliers et les autres utilisateurs le long du chemin Eardley-Masham en remplacement du chemin Curley Lake.
Le chemin Curley Lake étant fermé à la circulation automobile et en très mauvais état, la Commission de la capitale nationale (CCN), qui prétend posséder une partie de la route, espère éventuellement la récupérer, ce qui
mettrait fin à l’accès en motoneige. Cependant, selon la mairesse Joanne Labadie, la résolution ne signifie pas que les négociations concernant le transfert à la CCN ont pris fin.
« Le chemin Curley Lake n’a pas été transféré à la CCN, et aucune date ni
condition n’ont été établies pour le faire », a-t-elle déclaré, notant que la résolution vise à procéder à la création de la nouvelle piste en collaboration avec divers partenaires tels que l’Association des motoneigistes du Pontiac (PSDA), la CCN, le ministère des Transports et la municipalité de La Pêche.
Le projet n’en est qu’à ses débuts.  « Bien que le PSDA ait entamé le travail sur le terrain avec un biologiste de la CCN pour identifier un itinéraire potentiel le long du nouveau corridor, aucun travail supplémentaire n’a été effectué avec les autres partenaires. Toutes les parties attendaient que la résolution municipale permette de débuter la phase de planification du projet », a expliqué Mme Labadie, notant que la première session de planification aura lieu le 11 septembre.
Entre-temps, le chemin Curley Lake demeurera ouvert aux motoneigistes à leurs propres risques pendant que les négociations se poursuivent et qu’un itinéraire de rechange est disponible. « La résolution indique clairement que la
position de notre conseil municipal est que la route de Curley Lake reste utilisée par la PSDA jusqu’à ce qu’un autre itinéraire soit opérationnel », a conclu Mme Labadie.
La question a été soulevée au début de juillet lorsque la PSDA a publié un article dans les médias sociaux dans lequel elle s’inquiétait de la fermeture du sentier de motoneige du chemin Curley Lake qui relie la municipalité à Masham et au lac Wolf; ils ont souligné l’effet négatif que la fermeture aurait sur le tourisme d’hiver, faisant du Pontiac une impasse s’il n’y avait pas d’alternative immédiate. Plusieurs commentaires désobligeants à l’égard de Mme Labadie avaient incité la municipalité à demander à la Sûreté du Québec d’assister à leur réunion du 10 juillet.
La PSDA a refusé de commenter la question.(Tr. LT)