L’épineuse question de l’exploitation de la forêt du Pontiac

0
8

Lors de la plus récente rencontre publique de la table des maires de la MRC Pontiac, un des représentants du projet Energie Davidson, Bruno St Cyr, est venu demander à ce qu’une résolution puisse être adoptée pour que les entreprises du Pontiac puissent avoir accès à la forêt de notre territoire pour exploiter leur usine. Bruno St-Cyr demande à ce que la MRC se positionne pour que les entreprises de la région obtiennent des GA, soit des garanties d’approvisionnement à la forêt publique. Il est vrai qu’il est inquiétant de voir nos ressources naturelles être exploitées et transportées ailleurs. Il est souhaitable que les entreprises du Pontiac puissent exploiter, avec de bonnes pratiques, nos ressources. L’ensemble des intervenants sont en accord avec ce principe.

Pour ce faire, les entreprises du Pontiac doivent démontrer qu’elles sont capables d’être fonctionnelles, d’être en opération et d’entretenir des relations cordiales avec leurs partenaires. Le conseil que la préfète de la MRC Pontiac Jane Toller a fourni dans sa réponse au représentant du projet Énergie Davidson, me paraît judicieux : « Vous auriez avantage à travailler votre plan d’affaires ». Cette réplique de la préfète marque, à mon avis, un certain tournant dans la relation que Jane Toller avait au début de son précédent mandat. Jane Toller espère toujours voir une activité économique à Davidson, mais ce qu’on entend dans les coulisses, c’est qu’elle souhaite voir des résultats et un dossier qui convaincra le cabinet. Ce que j’ai assisté de la part de la Municipalité de Mansfield-et-Pontefract, qui malgré 4 différents maires, c’est qu’elle a tout tenté dans les 10 dernières années, pour que le site industriel de Davidson soit relancé. Malgré tout, on m’a indiqué qu’il y a toujours des questions d’ordre juridique pas tout à fait réglé entre Energie Davidson et cette Municipalité.

Cette question concernant les garanties d’approvisionnement émises par le gouvernement du Québec pour exploiter la forêt publique dans le Pontiac et ailleurs au Québec, ne cause aucun problème à la première usine qui sera relancé dans la région, soit Commonwealth Plywood à Rapides-des-Joachim. Simplement parce que cette entreprise a payé ses droits dans les dernières années, même si elle n’était plus en activité. L’entreprise a aussi préservé d’excellentes relations avec ses partenaires. Le résultat est au rendez-vous, l’usine a déjà engagé ses employés et se prépare à sa réouverture officielle, le 4 janvier prochain.

Tout le monde est d’accord avec le principe, nos entreprises devraient avoir accès à des GA, mais pour cela, il faut suivre les règles du jeu. Une partie de l’idée de Bruno St-Cyr est intéressante, des liens de communications et même une visite dans le Pontiac de la nouvelle ministre des Ressources naturelles et des Forêts, Maïté Blanchette Vézina est souhaitable. Pour cela, il faut que la stratégie des entrepreneurs et ses partenaires soit organiser au moindre de détails et pour cela, ça prend bien plus qu’une résolution à la MRC Pontiac.