Le dépotoir du lac Jim sera fermé fin 2015

0
32

Lionel Tessier

MANSFIELD – Une quinzaine de citoyens assistaient à la réunion mensuelle du conseil le 3 juin dernier à la salle municipale.
Parole au public
Quelques participants à la rencontre se sont dit satisfaits des résultats du programme de contrôle des maringouins par  la compagnie GDG.

Lionel Tessier

MANSFIELD – Une quinzaine de citoyens assistaient à la réunion mensuelle du conseil le 3 juin dernier à la salle municipale.
Parole au public
Quelques participants à la rencontre se sont dit satisfaits des résultats du programme de contrôle des maringouins par  la compagnie GDG.
Dépotoir du Jim
À un citoyen qui
s’informait de la situation du dépotoir au lac Jim, la mairesse a expliqué que le conseil avait décidé que ce dépotoir serait fermé à compter du 31 décembre 2015. Plusieurs citoyens
de ce secteur avaient demandé que des mesures soient prises afin de
contrôler la situation (malpropreté, odeurs nauséabondes) à cet endroit. Le site de transfert (dépotoir) de Mansfield sur le chemin du lac à la Truite sera ouvert le dimanche durant la saison estivale afin que les propriétaires de chalets puissent y déposer leurs déchets domestiques.  Pour recevoir les déchets provenant des TNO, la MRC fera installer et s’occupera de faire vider des conteneurs qui seront installés sur le chemin du lac Jim, à la sortie de
TNO (territoires en dehors de la Municipalité de Mansfield).
Chemin du Grand-Marais
La question de l’entretien du chemin du Grand-Marais est revenue sur le tapis.  La mairesse a expliqué que des pourparlers sont en cours avec la Municipalité de Fort-Coulonge afin d’en venir à une entente pour l’entretien de la première section de ce chemin, à la sortie du village. Mansfield serait prêt à faire l’entretien, mais ne peut pas y faire de travaux sans une entente avec Fort-Coulonge.  Le secrétaire Éric Rochon a entrepris des recherches afin d’en arriver à
déterminer officiellement qui est propriétaire (et doit faire l’entretien) de ce chemin.
Côte de l’ESSC
À un citoyen qui se
disait inquiet des dangers auxquels sont exposés
les élèves de l’école
secondaire qui utilisent cette section du chemin de la Chute, le conseil a expliqué que c’est une
situation compliquée parce que des tuyaux et des fils sont enfouis sur le bord de la route à cet endroit.  Les recherches
se poursuivent afin de
trouver une solution ou une route alternative pour les piétons à cet endroit.
Résolutions générales
Le conseil a adopté un règlement rendant obligatoire l’installation d’un clapet anti-retour dans toutes les résidences qui sont desservies par le
système d’égouts municipaux.
Pierre-Alain Jones
a été officiellement embauché au poste
d’inspecteur municipal.
Une puits sera installé au parc Amyotte afin de fournir de l’eau pour la patinoire en hiver et pour les jeux d’eau en été
et servira aussi d’approvisionnement supplémentaire en cas de défectuosité du puits principal.
À la suite de la
démission en bloc de l’Association de la Maison culturelle George Bryson, le conseil a décidé de
former un comité provisoire pour la gestion des affaires courantes de cette bâtisse (réparations, entretien). Deux conseillères (Véronique Lamoureux et Claudette Pleau) siègeront à ce comité en compagnie d’autres citoyens intéressés. Une nouveauté dans ce dossier : toutes les demandes de subventions devront dorénavant être faites par la Municipalité, et non pas par le comité qui s’occupe de la Maison Bryson.
Pont Marchand
La Municipalité a
adopté une résolution en appui des demandes présentées dans la pétition initiée par Mme Toller dans le but de faire
réaliser les travaux menant à la réouverture du pont Marchand.
Lampadaires : six (6) nouvelles lumières de
rues seront installées
cette année.