La vente de Lowes

0
1

C’est en ces termes que le président du Conseil provincial des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) au Québec et président des TUAC 500, Antonio Filato a réagi à l’annonce de la vente de Lowes à un fonds privé d’investissement américain.

C’est clair que l’annonce de la vente de Lowes, propriétaire des chaines de magasins Rona et Réno-Dépôt, nous inquiète. Notre priorité sera toujours de sécuriser et de stabiliser les emplois de nos 3000 membres répartis dans 32 quincailleries au Québec. La prochaine étape pour nous sera de rencontrer les nouveaux propriétaires et de nous assurer que les conventions collectives seront respectées.

Bien que le portefeuille de Rona soit Américain depuis 2016, le cœur lui est toujours resté au Québec, et ce, depuis l’époque des Val Royal, Castor Bricoleur et Brico. C’est grâce au dur labeur de milliers de Québécois et de Québécoises que cette grande entreprise est devenue un incontournable dans le secteur de la rénovation. L’ADN québécois de cette entreprise subsiste et est profondément ancré chez les travailleurs et les travailleuses ainsi que dans nos communautés.

Le syndicat des TUAC Québec espère vivement que le nouvel acquéreur verra tout le potentiel de ce fleuron québécois.

Roxane Larouche, TUAC Canada
Montréal