La Chambre accueille Jane Toller

0
32

Carl Hager


Carl Hager

SHAWVILLE – Le mercredi 15 mars, la Chambre de commerce du Pontiac tenait une assemblée générale pour examiner sa situation financière et approuver son budget. La préfète de la MRC, Mme Jane Toller, avait été invitée pour parler de la situation économique dans le Pontiac. Vingt personnes ont assisté à l’événement au vignoble Petit Chariot Rouge (Little Red Wagon Winery), près de Shawville .
Mireille Alary, présidente de la Chambre de commerce, a ouvert la réunion en présentant les membres de l’exécutif de son organisation. Ensuite, les membres ont pu faire un examen des états financiers, qui a montré un léger
déficit pour l’année écoulée. Cependant, les actifs de
l’organisation dépassent tout passif et les états financiers ont été approuvés.
Dans sa présentation, la présidente a insisté sur la nécessité de redynamiser le Pontiac en travaillant ensemble. Elle a ensuite présenté la préfète Toller qui a expliqué ce qui est nécessaire pour que la revitalisation se produise. Elle a parlé en français en utilisant une présentation anglaise Power Point .
Mme Toller a déclaré qu’elle croit qu’il faut travailler avec la base, en écoutant les gens et en travaillant avec les niveaux provincial et fédéral pour les aider. Elle a utilisé cette occasion pour examiner ce qui a eu lieu dans le passé sur le plan économique dans la MRC et décrit la direction qu’elle entend prendre, en soulignant qu’il est essentiel d’attirer de nouveaux investisseurs dans la région et de stabiliser la population, car l’exode démographique affaiblit la croissance économique. Son rôle de préfète, avec les 18 maires de la MRC, est d’aider les entreprises à obtenir l’aide dont elles ont besoin auprès des gouvernements. Elle a confié qu’elle était encouragée par l’annonce de Livewell à propos de la création du centre de recherche sur le cannabis au Parc industriel de Portage-du-Fort et a indiqué que la compagnie Uteau, déjà installée dans le Parc, planifiait une annonce importante en avril.
Elle a abordé la question de la crise dans l’industrie forestière qui est due, en partie, à un excès de pâte au Québec. Mme Toller a indiqué que le Pontiac a besoin d’entreprises qui peuvent transformer la matière ligneuse en d’autres produits, citant Fibre Pontiac (Centre de conversion de la biomasse) et la production de papiers fins à titre d’exemples. Elle a ajouté que l’agriculture est une industrie importante ici et que la MRC a l’intention de soutenir financièrement les agriculteurs en les aidant à réaliser des travaux de drainage de sorte que davantage de terres puissent être récupérées et utilisées. Elle a exhorté les entreprises à employer des étudiants en stage, car cela aide l’entreprise et aide les élèves à découvrir des possibilités de carrières.
Mme Toller a fait part de son rêve que le Pontiac devienne un centre de gestion des déchets. Elle a cité des efforts ailleurs qui utilisent la gazéification pour transformer les déchets en énergie, avec des niveaux d’émissions extrêmement faibles. Elle a déclaré que le Pontiac convient parfaitement à ce genre d’entreprise, car situé au centre entre Renfrew, Ottawa et Gatineau. Cette initiative nécessite un investissement de plusieurs millions de dollars et des partenaires disposés à partager les coûts. Cela nécessite aussi des améliorations aux routes afin d’accommoder une circulation plus dense.
Genevieve Has, une nouvelle résidente de Bristol et nouvelle membre de la Chambre, a fait remarquer, après la présentation de Mme Toller, que le Pontiac avait besoin de diversification économique et qu’il ne devrait pas compter sur une industrie forestière qui exige des investissements massifs en  capital. Elle a également déclaré que le Pontiac devrait aller de l’avant, en encourageant les petites entreprises et le tourisme.              (Tr. LT)