La Caisse des Rivières partage les ristournes

0
13

Justin Prest

FORT-COULONGE – La Caisse Desjardins des Rivières de Pontiac a tenu son assemblée générale annuelle « uniquement en mode virtuel » le 28 mars dernier. Selon la Fédération des Caisses Desjardins du Québec, « l’AGA permet aux membres d’en apprendre plus sur les réalisations de leur Caisse et de contribuer directement à ses orientations. »

La Caisse des Rivières de Pontiac a envoyé sa convocation vers le 8 mars 2022 et a présenté les membres élues toutes par acclamation. Mariette Sallafranque demeura en poste dans le secteur de Chapeau, puis Anne Amyotte Bertrand et Marie Pier Carle continueront dans leur représentation des membres du coin du siège social à Fort-Coulonge.

Directeur de la caisse des Rivières de Pontiac, Stéphane Labine s’est déclaré « vraiment heureux » d’annoncer une ristourne « frôlant les 400 000 $. » La somme impressionnante sera allouée comme suit : « à peu près 41 000 $ (…) serviront à alimenter notre fonds d’aide au développement du milieu qui s’ajoute à un 58 000 $ qu’on a encore en réserve. Donc, au total, on a une centaine de milliers de dollars pour
supporter des projets dans notre communauté. Puis, nos membres, ce qu’on appelle notre ristourne individuelle, ils vont être en mesure de se partager 357 000 $ (…) dans les coins du mois de mai, » par versement dans leurs comptes.

Selon Desjardins, « la ristourne volumes est calculée selon le solde moyen maintenu durant l’année dans chacune des familles de produits, selon [la] prime [individuelle de chaque membre] pour les produits d’assurances et la somme des achats effectués avec les cartes de crédit [annuellement]. Un taux voté pour chaque tranche de 1 000 $ est ensuite appliqué [au] montant. » Du côté de la ristourne produits, elle s’agit d’un « montant maximal de 50 $ » si le membre détiens au moins un produit admissible dans chacune d’une série de quatre familles de produits.

Interrogé sur la santé financière de la caisse communautaire, Labine a été évidemment fier en nous annonçant que la Caisse des Rivières de Pontiac était en « bonne santé, dans une excellente santé financière; tant autant au siège social à Fort-Coulonge qu’au point de service à Chapeau. »