COVID-19 : Un réel défi de société

0
18

Francois Carrier
Éditorialiste Invité
Guest Editorialist

Ce n’est pas la première fois que l’humanité fait face à une situation difficile, mais à ma connaissance, c’est la première fois où partout à travers le monde les

Francois Carrier
Éditorialiste Invité
Guest Editorialist

Ce n’est pas la première fois que l’humanité fait face à une situation difficile, mais à ma connaissance, c’est la première fois où partout à travers le monde les
comportements de tous ont un impact sur chacun d’entre nous. Même ici dans le Pontiac, sans vouloir rendre cette situation plus stressante qu’elle ne l’est, nous ne sommes pas épargné par l’impact de la COVID-19. Les mesures peuvent parfois paraître drastique, mais comme l’a mentionné un expert, la pandémie nous force à agir comme si tout le monde était atteint. Il a fallu pour certains, des barrages routiers pour comprendre la situation. J’ai reçu beaucoup de commentaires de gens qui dénonçaient cette situation de ne pas pouvoir se rendre en Ontario, ou dans leur chalet dans le Pontiac. C’est malheureux, c’est inquiétant, frustrant même, mais nécessaire pour un certain temps.
Nécessaire parce que plusieurs n’avaient pas changé leurs comportements avant de réaliser l’ampleur de la situation. Certains politiciens tentaient d’expliquer à leurs citoyens qu’ils devaient prendre cette situation au sérieux. Le message ne passait pas. Le 23 mars dernier, les maires de Fort-Coulonge et de Mansfield Gaston Allard et Gilles Dionne diffusaient un avis rapportant la circulation d’un cas de COVID-19 dans le Pontiac. Quelques heures plus tard, l’avis était modifié pour maintenant préciser qu’il n’y avait pas de cas de COVID-19. Que s’est-il passé entre 15h30 et 17h30 lors du 23 mars? Difficile à dire, je suis sceptique de ce revirement de situation. Pendant ce temps, le comté de Renfrew a publié un avertissement à ses citoyens qu’un cas de COVID-19 provenant du Québec a circulé sur leur territoire. Ici, le CISSSO répondait à ma collègue Elizabeth Séguin qu’on ne pouvait pas lui confirmer quoi que ce soit afin de protéger le droit
à la vie privée. L’intention de Gaston
Allard et Gilles Dionne étaient clairs, ceux-ci voulaient protéger leur population et ils avaient obtenu leurs informations de certaines autorités. Est-ce que ce sont les informations qui étaient fausses? Personnellement, sans nommer personne, je pense qu’il aurait été important qu’on puisse réponde par oui ou par non. Maintenant, c’est limpide la préfète de la MRC Pontiac l’a dit, des cas de COVID-19 sont maintenant répertoriés dans le Pontiac. Reste qu’une évaluation sur cet aspect devrait avoir lieu à la suite de cette pandémie.
Notre monde ne sera plus jamais le même. La présence du virus aux quatre coins de la planète et ses effets dans tous les domaines aura un impact majeur pour la suite. Rien n’est épargné, l’économie va souffrir pendant longtemps, il semble que l’environnement verra des impacts positifs, la politique va aussi changer à jamais. Cependant, pour les prochaines semaines, il sera important pour tous de suivre les consignes de santé publique. Pour nos aînés, pour nous, pour nos enfants, nous devons agir en toute conscience pour un jour retrouver des privilèges qu’on prenait probablement beaucoup trop pour acquit.