Ce n’est pas facile

0
19

Le Québec a enregistré plus de 1000 décès. Certains diront que, dans le Pontiac, nous avons été épargnés. Néanmoins, pour plusieurs, ces dernières semaines ont été éprouvantes. Si vous êtes un travailleur de la santé, vous vous inquiétez d’être contaminé.

Le Québec a enregistré plus de 1000 décès. Certains diront que, dans le Pontiac, nous avons été épargnés. Néanmoins, pour plusieurs, ces dernières semaines ont été éprouvantes. Si vous êtes un travailleur de la santé, vous vous inquiétez d’être contaminé. Si vous êtes un citoyen âgé, on vous a demandé de rester confiné. Si vous dirigez une entreprise, vous avez vu plusieurs années de travail se volatiliser. Si vous avez perdu votre emploi, vous ne savez simplement pas si vous le retrouverez…
Avec des règlements stricts, le gouvernement vous a essentiellement demandé de mettre votre vie en suspens. La plupart d’entre vous avez suivi ces instructions à la lettre. Merci.
Vos attentes face aux gouvernements sont aussi élevées. C’est légitime. Vous vous attendez à ce qu’il prenne les bonnes décisions, qu’il vous protège en adoptant une stratégie sanitaire prudente.
Vous vous attendez également à ce qu’il offre l’aide appropriée pour que l’on surmonte la crise. De nombreux programmes ont déjà été mis en place et sont constamment améliorés. Voici les plus susceptibles d’être utiles.
La Prestation canadienne d’urgence (PCU) fédérale. C’est le fameux versement mensuel de 2 000 dollars pour ceux qui ont perdu leur emploi. Les travailleurs autonomes sont éligibles. Les parents qui ont dû arrêter de travailler pour s’occuper d’enfants le sont aussi. Les travailleurs saisonniers qui ne peuvent reprendre le travail sont éligibles. Enfin, si vos revenus ont diminué et sont inférieurs à 1000 dollars par mois, vous êtes éligibles.
Comme les salaires des travailleurs essentiels peuvent souvent être inférieurs à la PCU, la province a annoncé un programme où les travailleurs gagnant moins de 2000 dollars peuvent obtenir 400 dollars par mois (disponible uniquement à la mi-mai).
Les entreprises ayant enregistré une baisse de 15 % de leurs revenus peuvent recevoir du gouvernement fédéral une subvention salariale temporaire pour les employés maintenus en poste ; 75 % du salaire et peut atteindre jusqu’à 847 dollars par semaine par employé.
Par les banques et les caisses, le gouvernement fédéral facilite l’accès au crédit pour les entreprises. Pour aider à couvrir les frais d’exploitation, il offre des prêts sans intérêt jusqu’à 40 000 dollars, dont une partie peut être non-remboursable.
La province a également mis en place un fonds pour rembourser des coûts de développement et de formation d’employés, pour pallier au roulement de personnel.
Enfin, les paiements provisionnels Agri-stabilité seront augmentés de 50 à 75 %.
Ces programmes ne sont pas parfaits. Si vous ne correspondez pas à ces catégories, appelez mon bureau. Il est possible que nous connaissions d’autres programmes et que nous puissions travailler avec le gouvernement pour répondre aux besoins de personnes dans votre situation. Nous pouvons aussi vous aider à déposer vos demandes pour ces programmes. Appelez-nous au 819-648-7070. N’hésitez pas, nous sommes là pour ça.
Ne lâchez pas. Restez en sécurité. Prenez des nouvelles de vos amis et voisins. Si vous pouvez le faire, pensez à faire un petit don à Bouffe Pontiac ou à tout autre groupe
communautaire. Remerciez le personnel soignant. Même dans l’adversité, nous restons une communauté forte et fière. Nous surmonterons cette épreuve.

MNA André Fortin
PONTIAC