À surveiller en 2019

0
21

Francois Carrier
Éditorialiste Invité
Guest Editorialist

Difficile de prévoir ce qui peut se passer au cours de la prochaine année. Je n’ai pas de boule de cristal, mais certains indices nous laissent entrevoir une année importante dans certains secteurs. Voici une analyse des principaux dossiers.

Francois Carrier
Éditorialiste Invité
Guest Editorialist

Difficile de prévoir ce qui peut se passer au cours de la prochaine année. Je n’ai pas de boule de cristal, mais certains indices nous laissent entrevoir une année importante dans certains secteurs. Voici une analyse des principaux dossiers.
Sur la scène politique fédérale, la campagne électorale du 21 octobre prochain risque d’être palpitante. Les Conservateurs ont déjà mis beaucoup d’efforts dans la circonscription. Si les Libéraux de Justin Trudeau et du député de Pontiac William Amos ont séduit les électeurs, le candidat conservateur Dave Blackburn est extrêmement actif sur le terrain. Il risque d’y avoir beaucoup d’action entre les deux.
À Québec, le journaliste Alec Castonguay a désigné André Fortin comme le politicien à surveiller en 2019 et comme un candidat potentiel pour succéder à Philippe Couillard. Les enjeux de se lancer dans une campagne pour devenir chef sont significatifs pour le député de Pontiac. André Fortin a deux jeunes enfants et une vie familiale à prendre en considération, mais le Parti libéral du Québec à besoin d’une cure de rajeunissement. Rares sont les candidats crédibles de sa génération, qui peuvent accéder à la tête du PLQ. Le parti doit regagner la
confiance des franco phones, les talents de communicateurs d’André Fortin pourraient être en demande.
À la MRC de Pontiac, si la préfète Jane Toller qualifie 2018 d’année de transition, 2019 sera marqué par l’arrivée de nouvelles ressources à l’interne. Le développement économique et les communications seront particulièrement sollicités. La diminution significative des   communications de la MRC que j’avais notée en novembre dernier a été remarquée et la préfète semble vouloir améliorer cet aspect. La démarche de l’entreprise Livewell sera scrutée avec beaucoup d’attention. D’abord, comme tout entrepreneur qui promet plusieurs emplois, le public surveille avec attention. Les démarches pour obtenir les divers permis reliés à la production de cannabis et les liens avec les fournisseurs seront
primordiaux pour la réputation de l’entreprise.
Il ne faudrait pas oublier l’industrie touristique. Parmi les organisations qui pourraient connaître un développement, pensons au projet de musée régional et à l’implication de la Maison culturelle George Bryson dans ce dossier. La culture a pris une présence de plus en plus importante avec l’apparition d’une série de spectacles assurée par la MRC, un organisme comme Phare Ouest pourrait jouer un rôle important pour développer davantage l’offre culturelle. Le Festival international du cinéma des femmes de Fort-Coulonge, qui tiendra sa deuxième édition, sera aussi à surveiller, puisque l’événement a démontré un potentiel certain. Le projet de piscine va aussi sans aucun doute, attitrer l’attention, mais probablement davantage pour son montage financier.
On dit que l’avenir c’est maintenant. Avec les nombreux défis dans le Pontiac, 2019 sera, pour nos principaux acteurs du domaine économique, l’occasion de faire leurs preuves.