Plus de 750 personnes non vaccinées dans l'Outaouais ; 22 000 dans toute la province Le Québec revient sur sa menace de suspendre les travailleurs de la santé non vaccinés

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_field.inc on line 1147.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 165.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 587.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 587.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 136.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of calendar_plugin_display_page::options() should be compatible with views_object::options() in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/calendar-6.x-2.4/calendar/includes/calendar_plugin_display_page.inc on line 297.
  • strict warning: Declaration of calendar_plugin_display_block::options() should be compatible with views_object::options() in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/calendar-6.x-2.4/calendar/includes/calendar_plugin_display_block.inc on line 78.
  • strict warning: Declaration of calendar_plugin_display_attachment::options() should be compatible with views_object::options() in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/calendar-6.x-2.4/calendar/includes/calendar_plugin_display_attachment.inc on line 242.
  • strict warning: Declaration of content_handler_field::element_type() should be compatible with views_handler_field::element_type($none_supported = false, $default_empty = false, $inline = false) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/cck-6.x-2.9/cck/includes/views/handlers/content_handler_field.inc on line 229.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/date-6.x-2.9/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_pager_none::post_execute() should be compatible with views_plugin_pager::post_execute(&$result) in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/plugins/views_plugin_pager_none.inc on line 69.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/content/29/3579629/html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
Added: Wed, 10/20/2021 - 5:19pm
Printer-friendly version

Le gouvernement du Québec a reporté d'un mois sa décision initiale de suspendre les professionnels de la santé non vaccinés de la province afin de minimiser les impacts sur le système de santé, les services et la population.

J-D Potié

OUTAOUAIS – Le gouvernement du Québec a reporté d'un mois sa décision initiale de suspendre sans salaire les professionnels de la santé insuffisamment vaccinés de la province, dans le but de minimiser les impacts de la COVID sur le système de santé et la population dans un contexte de pénurie critique de personnel.
Lors d'une conférence de presse tenue le 13 octobre, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, a déclaré que les professionnels de la santé insuffisamment vaccinés ont désormais jusqu'au 15 novembre pour se faire vacciner - au lieu du 15 octobre - et ce, après une conférence de presse tenue la veille (12 octobre) au cours de laquelle M. Dubé avait déclaré que le gouvernement n'avait pas l'intention de repousser l'échéance initiale.
M. Dubé a déclaré que les risques sont trop élevés pour l'instant et que cela mettrait trop de pression sur le système provincial, qui manque déjà de personnel. « Il serait irresponsable de [jouer] avec la santé des Québécois », a-t-il déclaré.
« Il n'y a pas de solution parfaite. Je sais que cette décision est frustrante pour les travailleurs de la santé qui sont déjà vaccinés (...) et pour les usagers du système qui veulent un environnement sécuritaire. Nous voulons une vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé, mais pas au prix d'un risque pour notre capacité à soigner les citoyens. » Les agents de santé non vaccinés des établissements publics et privés devront subir au moins trois tests de dépistage COVID par semaine jusqu'à l'expiration du délai. Ils ne pourront pas non plus bénéficier des primes et des bonus annoncés récemment. Tous les nouveaux employés doivent fournir la preuve de leur double vaccination.
« La vaccination obligatoire ... est la bonne décision », a déclaré M. Dubé. « Mais nous sommes réalistes... il est primordial pour nous de protéger notre système et notre clientèle. Donc, s'accorder un délai de 30 jours est une décision raisonnable dans ces circonstances », a-t-il déclaré, notant que, même si les employés n'ayant reçu qu'une seule dose pouvaient continuer de pratiquer, la province aurait tout de même perdu entre 12 000 et 14 000 travailleurs avec l'échéance initiale.
En Outaouais, en date du 11 octobre, 758 employés de la santé étaient toujours insuffisamment vaccinés - 519 n'avaient reçu aucune dose et 239 une dose - comparativement à 22 446 à l'échelle de la province.
Le Journal a communiqué avec le Centre intégré de santé et des services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) pour connaître le nombre d'employés non vaccinés travaillant dans les installations du Pontiac, mais n'a pas reçu de réponse à temps pour l'impression.
Ce n'est pas suffisant, dit le député
À la suite à la déclaration de M. Dubé à la presse le 12 octobre, le député du Pontiac André Fortin s'est dit déçu que le gouvernement provincial n'ait présenté aucun
plan d'urgence concret pour faire face aux impacts potentiels de l'échéance de la vaccination obligatoire.
« Je m'attendais à des données », a-t-il ajouté.
« Je m'attendais à ce qu'il nous dise quels services seraient fermés et comment ils comptent les ouvrir à court, moyen et long terme. » L'Hôpital communautaire du Pontiac (HCP) demeurant gravement en
sous-effectif - son unité d'obstétrique a été fermée depuis plus d’un an.
M. Fortin a déclaré que la date limite de vaccination aurait entraîné la fermeture de services plus essentiels. « Cela signifie une fermeture de services. On peut jouer sur les mots comme on veut... mais la réalité reste la même », a-t-il dit.
M. Fortin a ajouté que le gouvernement provincial doit faire plus pour garder et attirer plus de professionnels de la santé à travailler au Québec plutôt qu'en Ontario - où les salaires et les conditions de travail sont généralement meilleurs - que de simplement offrir des primes ponctuelles.
« Je demande un plan d'urgence plus substantiel, permanent et urgent », a conclu M. Fortin.
Une perspective locale
Gilbert D'Aoust, coordinateur administratif de PCH, a déclaré qu'il s'efforçait d'atténuer les conséquences de la perte potentielle d'employés qui ne sont pas encore vaccinés. Il n'a pas pu préciser le nombre de personnes suspendues à PCH car la situation évolue.
Notant que les vaccins COVID se sont avérés efficaces jusqu'à présent malgré le fait que de nombreuses personnes remettent encore en question leur efficacité et leur sécurité, le Dr Thomas O'Neill, un médecin de Shawville, a déclaré au Journal que l'immunisation collective est la bonne solution pour mettre fin à la pandémie et prévenir la mortalité.
Selon le Dr O'Neill, les travailleurs de la santé non vaccinés se mettent en danger, ainsi que leurs collègues et leurs patients, ce qui a un impact négatif sur la dotation en personnel.
« Du point de vue des anti-vaccination, je comprends qu'ils soient inquiets pour leur liberté », a déclaré M. O'Neill. « D'un autre côté, il faut considérer le bien commun, et il a été prouvé que cela fait une différence. Regardez d'autres juridictions où il y a encore beaucoup de personnes [non vaccinées] et où les professionnels de la santé sont en train de s'épuiser.
Si l'on considère tout cela, je n'ai aucun problème avec la vaccination obligatoire », a-t-il conclu.