Les dates d'audience de la CCSN pour le projet d’IGDS de LNC sont fixées

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_sort::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_sort.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::query() should be compatible with views_handler::query($group_by = false) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_query::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit($form, &$form_state) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/plugins/views_plugin_query.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Declaration of calendar_plugin_display_page::options() should be compatible with views_object::options() in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/calendar-6.x-2.4/calendar/includes/calendar_plugin_display_page.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of calendar_plugin_display_block::options() should be compatible with views_object::options() in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/calendar-6.x-2.4/calendar/includes/calendar_plugin_display_block.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of calendar_plugin_display_attachment::options() should be compatible with views_object::options() in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/calendar-6.x-2.4/calendar/includes/calendar_plugin_display_attachment.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of content_handler_field::element_type() should be compatible with views_handler_field::element_type($none_supported = false, $default_empty = false, $inline = false) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/cck-6.x-2.9/cck/includes/views/handlers/content_handler_field.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/date-6.x-2.9/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_pager_none::post_execute() should be compatible with views_plugin_pager::post_execute(&$result) in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/plugins/views_plugin_pager_none.inc on line 0.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/jv4tkku0tjtg/public_html/bulletinaylmer/fr/modules/views-6.x-3.0/views/views.module on line 1113.
Added: Tue, 01/04/2022 - 2:46pm
Printer-friendly version

Allyson Beauregard

CHALK RIVER – Les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) ont annoncé, le 29 octobre, que la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a prévu une audience publique en deux parties pour examiner leur demande de construction d'un gigantesque monticule de stockage de déchets radioactifs à Chalk River, appelé installation de gestion des déchets près de la surface (IGDS). La CCSN
a accepté l'énoncé des incidences environnementales (EIE) des LNC en juillet 2021.
Au cours de la première partie de l'audience publique, prévue pour le 22 février 2022, la Commission de la CCSN entendra les soumissions des LNC et du personnel de la CCSN sur la demande de permis et l'évaluation environnementale. Après la première partie, on ouvrira une période de consultation, pour permettre aux communautés autochtones et au public de soumettre leurs commentaires.
Au cours de la deuxième partie, qui doit commencer le 31 mai 2022, les communautés autochtones et les membres du public auront l’occasion de présenter leurs commentaires aux commissaires de la CCSN.
L’IGDS est une installation de confinement qui serait construite sur le site des Laboratoires de Chalk River pour éliminer les déchets de déclassement de plus de 100 bâtiments et structures hérités des Laboratoires de Chalk River, ainsi que les déchets provenant de 70 ans de recherche scientifique et technologique, de terrains contaminés et d'opérations continues, certains pro-venant d'autres sites au Canada. Le monticule est conçu pour contenir un million de mètres cubes de déchets « de faible activité », avec un système de revêtement et de couverture multicouche et un système de traitement des eaux usées.
« L'autorisation, la construction et l'exploitation de l’IGDS sont essentielles à la réussite du nettoyage et de l'assainissement du campus des Laboratoires de Chalk River et à la gestion des déchets faiblement radioactifs d'Énergie atomique du Canada limitée (EACL). Les LNC sont convaincus que l'installation est la meilleure solution pour éliminer ces déchets, tout en continuant à protéger le milieu environnant, en particulier la rivière des Outaouais », a commenté Joe McBrearty, président-directeur général des LNC.
Si la demande des LNC est approuvée, la construction devrait commencer à l'automne 2022.
L'opposition se poursuit
Le projet fait l'objet d'un processus fédéral d'évaluation environnementale depuis 2016. De nombreux citoyens, groupes communautaires et municipalités se sont opposés au projet dès le départ. Les groupes affirment que l'évaluation environnementale n'a pas été menée correctement et que les audiences d'octroi de permis devraient être arrêtées en raison des nombreuses failles graves du plan.
La principale raison derrière cette solide opposition est le risque de fuites et de rupture totale du tissu qui maintient l'énorme décharge, que l'on propose de construire entre un étang et un ruisseau qui se jette dans la rivière des Outaouais, et la rivière des Outaouais elle-même. Plus de six millions de personnes dépendent de la rivière des Outaouais pour leur eau potable et nombreux sont ceux qui affirment que le risque de contamination l'emporte sur tous les avantages qu'offre le stockage non testé et expérimental dans un réservoir en tissu.
La Ville d'Ottawa s'est opposée à l'importation de déchets radioactifs dans la vallée de l'Outaouais dans une résolution d'avril 2021. En avril 2018, les 82 villes membres de la communauté métropolitaine de Montréal ont adopté à l'unanimité une résolution en faveur du soutien à l'opposition des MRC de Pontiac et de Gatineau au dépotoir radioactif.
« L'installation n'empêcherait pas les déchets radioactifs d'entrer dans l'environnement », a déclaré
le Dr Ole Hendrickson, chercheur de Concerned Citizens of Renfrew County and Area. « Les propres études du promoteur identifient de nombreuses façons dont le monticule fuirait, et suggèrent que le monticule se désintégrerait en 400 ans et que son contenu s'écoulerait dans les terres humides environnantes qui se déversent dans la rivière des Outaouais », a-t-il ajouté.
M. Hendrickson a fait remarquer qu'un rapport des LNC énumère les matières qui seraient éliminées dans le monticule : tritium, carbone 14, strontium 90, quatre types de plutonium et plusieurs tonnes d'uranium et de thorium, ce qui laisse entendre que le dépotoir resterait radioactif pendant 100 000 ans; le cobalt 60, qui émet des rayons gamma si intenses que les travailleurs auraient besoin d'un blindage en plomb (selon l'Agence internationale de l'énergie atomique, le cobalt 60 de haute activité est un « déchet de niveau intermédiaire » et doit être stocké sous terre); les dioxines, les PCB, l'amiante, le mercure, et jusqu'à treize tonnes d'arsenic et 300 tonnes de plomb.
« La soi-disant évaluation environnementale est une imposture depuis le premier jour », a déclaré Johanna Echlin de l'Association des propriétaires de chalets d'Old Fort William (OFWCA), basée à Sheenboro.
Selon Mme Echlin, le processus d'évaluation présente de graves lacunes, notamment l'absence de consultation adéquate des peuples autochtones et des membres du public, l'absence de prise en compte des contributions de fond au stade de la description du projet et de la détermination de la portée, et la modification des règles en cours de route au profit du promoteur.
« Le fait que des dates aient maintenant été fixées pour l'autorisation du monticule de déchets radioactifs est un signe de l'échec du gouvernement du Canada, qui n’a pas été à l’écoute des centaines d'intervenants dans l'évaluation environnementale », a déclaré Mme Echlin.
Mme Echlin et d'autres personnes qualifient la CCSN d'organisme de réglementation « captif » qui agit davantage comme un « meneur de claque de l'industrie nucléaire » que comme un protecteur du public et de l'environnement. Elle n'a jamais refusé d'accorder un permis au cours de ses 20 ans d'existence.
Les groupes ont demandé l'annulation du contrat et la création d'un organisme de gestion des déchets radioactifs au Canada, indépendant de l'industrie nucléaire, semblable à ce qui existe dans un certain nombre de pays européens.